Meringues suisses

Aujourd’hui, la recette d’une de mes gourmandise préférée : la meringue suisse.

Cette meringue est très facile à faire. Elle n’est pas souvent utilisée et c’est bien dommage. Cette meringue s’utilise aussi bien crue que cuite.

Crue, on peut décorer des gâteaux ou réaliser des tartes meringuées.

Cuite, on obtient une meringue craquante à l’extérieur et fondante à l’intérieur. Elle se conserve longtemps et ne craint pas l’humidité.

10-06-2011

Pour 30 meringues :

  • 2 blancs d’oeuf
  • Le double du poids des blancs en sucre en poudre

10-06-2011 (4)

  1. Peser les blancs et noter le poids.
  2. Calculer le double de ce poids : ce sera celui du poids du sucre.
  3. Porter de l’eau à ébullition dans une casserole.
  4. Verser les blancs dans le cul de poule et commencer à fouetter au batteur électrique.
  5. Ajouter le sucre au fur et à mesure et poser le saladier au bain-marie.
  6. A ce moment-là, pendant que l’on continue de fouetter, le mélange prend du volume et la meringue devient bien blanche, brillante et plus compacte.
  7. Sortir le saladier de la casserole d’eau lorsque la préparation est tiède.
  8. Continuer de fouetter jusqu’à ce que la préparation refroidisse complètement. Cette étape prend du temps.
  9. Déposer du papier sulfurisé sur une plaque allant au four.
  10. A l’aide d’une poche à douille ou d’une cuillère à soupe, réaliser des petits tas en quinconce. Veiller à bien espacer chaque meringue.
  11. Faire sécher à l’air libre pendant 30 min puis faites préchauffer votre four à 120°C. Ce temps de pause va éviter aux meringues de craquer pendant la cuisson.
  12. Enfournez pour 1h30 à mi-hauteur dans le four.
  13. Les meringues sont cuites lorsque vous pouvez les décoller facilement.
  14. Les laisser refroidir dans le four, porte entrouverte.

10-06-2011 (5)

Cake au citron et aux graines de pavot

Aujourd’hui, un délicieux cake au citron et au pavot. Acidulé à souhait avec un peu de croquant grâce aux graines de pavot et au léger glaçage solidifié.

03-04-2013

Le cake (c’est un Pound Cake donc comme un quatre-quart) :

  • 226g de beurre doux
  • 190g de farine
  • 1/3 de tasse de graines de pavot
  • 5g de levure
  • 2,5g de sel
  • 250g de sucre en poudre
  • 10 à 15g de jus de citron (ou plus en fonction de l’acidité voulue)
  • 4 oeufs
  • 7g d’extrait de vanille

Le sirop de citron :

  • 85mL de jus de citron
  • 67g de sucre

Le glaçage au citron :

  • 125g de sucre glace
  • 30 à 45mL de jus de citron

03-04-2013 (4)

Le cake :

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Mettre du beurre partout dans un moule à cake pour éviter que le cake ne colle. Rajouter de la farine et tapoter pour en retirer l’excès.
  3. Dans un saladier, mélanger ensemble la farine, la levure, le sel et le garder de côté.
  4. Dans un petit bol, mettre 1cS du mélange de farine avec les graines de pavot. Les réserver.
  5. Dans un récipient allant au micro-ondes, faire fondre le beurre. Bien fouetter le beurre fondu pour qu’il n’y ait pas de morceaux solides de côté.
  6. Mélanger le sucre, le jus de citron les oeufs et la vanille jusqu’à ce que tout soit mélangé.
  7. Ajouter le beurre fondu au mélange.
  8. Tamiser la farine au-dessus du mélange en 3 fois en prenant bien soin de mélanger à chaque fois.
  9. Une fois que toute la farine est ajoutée, incorporer les graines de pavot.
  10. Mettre la pâte dans le moule et faire cuire pendant 15 minutes.
  11. Réduire la température à 160° et laisser cuire jusqu’à ce que le cake soit bien dorer. Si vous plantez un cure-dent au milieu, il doit ressortir tout sec. Cela doit prendre environ 35 minutes.
  12. Une fois que c’est cuit, laisser refroidir le cake pendant 10 minutes dans le plat puis le mettre sur une plaque.

03-04-2013 (3)

Le sirop de citron :

  1. Pendant que le cake refroidit, préparer le sirop de citron dans une petite casserole à feux doux.
  2. Mélanger le jus de citron et le sucre jusqu’à ce que le sucre soit complètement fondu.
  3. Une fois qu’il est fondu, laisser sur le feu pendant 3 minutes supplémentaires.
  4. Retirer du feu et réserver.
  5. Utiliser un cure-dent pour faire des trous au-dessus et sur les côtés du cake encore chaud.
  6. Utiliser un pinceau et le passer tout autour du gâteau avec le sirop de citron.
  7. Laisser le sirop s’imprégner et repasser une couche.
  8. Laisser le cake refroidir complètement.

Le glaçage au citron :

  1. Pour le glaçage au citron, fouetter ensemble le sucre glace et le jus de citron. Le mélange doit être épais mais quand même suffisamment liquide pour le faire couler. S’il est trop épais ajouter un peu de citron.
  2. Faire couler le glaçage au citron sur le gâteau. Vous pouvez aussi trancher le cake et faire couler le glaçage dessus.
  3. Laisser le glaçage durcir pendant environ 15 minutes avant de servir.

  03-04-2013 (5)

Brownie chocolat-coco et pelouse de printemps

Aujourd’hui, je commence à publier mes nouvelles recettes et comme nous sommes au printemps et quasiment en été, je pense que cette recette est de circonstance. Pour ce dessert je me suis inspirée du cookie géant de Pâques de Rose and Cook >ici<

04-04-2013 (2)

  • Un brownie dont vous pouvez trouver la recette >ici< (en remplaçant les noix par de la noix de coco râpée)
  • Du chocolat noir à dessert
  • De la noix de coco râpée (1 sachet de noix de coco Vahiné, j’ai pris les gros copeaux)
  • Du colorant vert
  • Des marguerites azymes

04-04-2013 (4)

  1. Pendant que le brownie refroidit, préparer la pelouse.
  2. Pour cela, diluer 1/2 cuillère à café de colorant vert avec 1 petite pointe de noir et 1cc d’eau.
  3. Verser le contenu du sachet de noix de coco dans un sac congélation.
  4. Verser le colorant dilué et secouer très fort (il faut bien fermer le sachet surtout !)
  5. Ensuite, préparer la terre.
  6. Mettre deux bonnes poignées de chocolat à fondre au micro-ondes (faire tourner 20 secondes puis mélanger et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il soit fondu).
  7. Étaler doucement le chocolat à la maryse sur le brownie.
  8. Finaliser la prairie en saupoudrant tout de suite le chocolat de noix de coco teintée et poser dessus des marguerites.

04-04-2013

Oréo Cupcakes

Aujourd’hui, cupcakes à l’Oréo !

Je les ai faits pour les 28 ans de Neil. Ça faisait plusieurs mois que je cherchais la recette qui m’inspirait le plus et j’ai donc profité de l’anniversaire de mon amoureux pour la tester ! J’ai voulu tester la farine spéciale gâteau pour ces cupcakes .. Et bien ce n’est pas une bonne idée ! Les cupcakes ont débordé et même s’ils étaient bons question aspect c’était pas top !

15-03-2012 (4)

Pour une douzaine de cupcakes :

  • 115g de beurre
  • 1/2 tasse de lait
  • 1tablespoon d’extrait de vanille
  • 1 tasse 1/4 de farine (+ 1 tablespoon pour les morceaux d’Oréo)
  • 1/2 tablespoon de bicarbonate
  • 1/4 teaspoon de sel
  • 1 tasse 1/4 de sucre
  • 3 blancs de gros oeufs
  • 1 douzaine d’Oréo

Pour le glaçage :

  • 125g de mascarpone
  • 15g de sucre
  • 15g de lait
  • Miettes d’Oréo

15-03-2012 (2)

Les cupcakes :

  1. Préchauffer le four à 200°.
  2. Séparer 12 oréos. Poser la moitié avec la crème dans la caissette. Côté crème au-dessus.
  3. Couper les morceaux de biscuit sans crème en 2.
  4. Réduire en miettes la moitié des biscuits et conserver l’autre moitié.
  5. Avec la partie qu’il reste (on est sur des moitiés de moitiés d’Oreo !), les recouper en deux. (Vous obtenez des quarts de demi-biscuits)
  6. Mélanger ces quarts de biscuits avec une tablespoon de farine. (Cela doit empêcher les morceaux d’Oréo de tomber dans le fond ..)
  7. Battre le beurre jusqu’à ce qu’il soit « fluffy » (bien mou). Cela prend à peu près 3 à 5 minutes.
  8. Ajouter le lait et la vanille. Mélanger.
  9. Mélanger ensemble la farine, le bicarbonate et le sel.
  10. Ajouter peu à peu les ingrédients secs. Mélanger jusqu’à ce qu’ils soient bien intégrés.
  11. Ajouter le sucre. Battre environ 30secondes à basse vitesse. Augmenter à vitesse moyenne et battre pendant 2 minutes.
  12. Ajouter les blancs d’oeufs et battre encore 2 minutes.
  13. Ajouter les quarts d’Oréos et mélanger encore un peu.
  14. Faire cuire les cupcakes pendant environ 20 minutes.

Le glaçage :

  1. Fouetter le lait, le sucre et le mascarpone ensemble.
  2. Ajouter une bonne partie des miettes d’Oréo et battre jusqu’à ce que le glaçage soit ferme.
  3. Décorer chacun des Oréos avec du glaçage, quelques miettes et un quart d’Oréo.

Ici on voit bien les ravages de la farine à gâteau. (En fait il y a de la levure dedans et c’est ce qui a crée cet effet ..)  15-03-2012

Gâteau pêche melba avec crême à la framboise

Pour aujourd’hui, je vous présente un gâteau américain à trois étages. Personnellement, j’adore ces gâteaux ! Cela doit venir de mon adoration pour tout ce qui touche la culture anglo-saxone et américaine. Je trouve qu’il représente bien les repas du dimanche midi que l’on prend en famille .. Bref !

J’ai réalisé ce gâteau 2 fois : pour un dîner chez des amis et pour l’anniversaire d’une petite Abbigaël.

18-06-2011 (3)

Pour un gâteau de 20 cm de diamètre. De 12 à 16 parts.

Pour le gâteau (c’est ce qu’on appelle un « Cream cake ») : 

  • 1 tasse 3/4 de farine
  • 3 3/4 teaspoons de bicarbonate
  • 1/2 teaspoon de sel
  • 1 tasse de crème fraîche entière
  • 2 teaspoon d’extrait de vanille
  • 1 1/4 de tasse de sucre
  • 2 oeufs entiers
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 3 tablespoons de lait ribot

Pour la mousse de pêches :

  • 1/4 de tasse plus 3/4 de tasse de sucre
  • 3/4 de tasse d’eau
  • 1/4 de tasse et 2 tablespoons de liqueur de pêche ou de schnapps
  • 500g de pêches (juste la chaire)
  • 1 tablespoon de jus de citron
  • 1 teaspoon de gélatine en poudre
  • 1 tasse de crème fraîche entière

Pour la crème à la framboise :

  • 340g de framboises congelées (décongelées dans leur jus)
  • 1 tasse de crème fraîche entière
  • 1/4 de tasse de sucre
  • 1 teaspoon d’eau de rose (ou d’eau tout court)

P1050588

Le gâteau :

  1. Faire préchauffer le four à 180° et préparer le cercle à pâtisserie.
  2. Tamiser ensemble la farine, le bicarbonate et le sel. Réserver.
  3. Mélanger la crème et la vanille dans un cul de poule. Battre jusqu’à ce que la crème commence à devenir de la chantilly.
  4. Réduire la vitesse du batteur et introduire le sucre, mais ne pas accélérer avant de commencer à obtenir une consistance ferme.
  5. Ajouter les oeufs et les jaunes d’oeufs et battre jusqu’à obtenir de légers becs d’oiseaux.
  6. Introduire 1/3 des ingrédients secs et mélanger à la main.
  7. Reproduire cette étape 2 fois.
  8. Ajouter le lait ribot et diviser la pâte en 3.
  9. Faire cuire chaque couche environ 20 minutes et laisser refroidir.

La mousse de pêches : 

  1. Pendant que le gâteau est en train de refroidir, préparer un sirop de pêche avec 1/4 de tasse de sucre et la moitié de l’eau dans une petite casserole et à feu doux.
  2. Laisser mijoter tout en mélangeant pour faire fondre le sucre. Laisser réduire jusqu’à peu près 1/2 tasse.
  3. Retirer du feu et ajouter 1/4 de tasse de liqueur de pêche.
  4. Pour faire la mousse de pêche, mélanger les pêches, le restant des 2/3 de tasse de sucre, le jus de citron et le restant du quart de tasse d’eau dans une casserole.
  5. Faire bouillir, réduire à feu doux et laisser mijoter jusqu’à ce que les fruits soient bien mous.
  6. Transférer le tout dans un blender et mélanger en purée. Conserver une tasse pour le service et mettre le reste dans un cul-de-poule.
  7. Mélanger la gélatine dans les 2 tablespoons de liqueur de pêche restantes dans un récipient allant du micro-ondes et laisser reposer pendant environ 5 minutes.
  8. Passer au micro-ondes pendant 10 à 15 secondes. Mélanger pour dissoudre la gélatine.
  9. Ajouter à la purée de pêches et fouetter.
  10. Dans un saladier et un fouet qui auront été mis au congélateur, fouetter la crème en chantilly. Avec une maryse, mélanger la chantilly dans la purée de pêches.
  11. Assembler le gâteau. Placer une couche de gâteau avec le côté plat en haut sur le place de service.
  12. Mettre dessus 1/4 du sirop et la moitié de la mousse de pêches. Faire la même chose avec la deuxième couche.
  13. Ajouter le dernier gâteau et y mettre toute la fin du sirop.
  14. Recouvrir de film alimentaire et laisser refroidir au frigo pendant 1h.

La crème à la framboise :  

  1. Pendant que le gâteau est au frigo, préparer la crème à la framboise. Mettre les framboises et leur jus dans une casserole et faire chauffer à feu moyen en les écrasant avec une cuillère à soupe jusqu’à ce qu’elle donne tout leur jus. Cela prend à peu près 15 minutes.
  2. Laisser refroidir et réduire en purée. Filtrer pour retirer toutes les graines. (C’est la partie assez rébarbative.)
  3. Dans un saladier et un fouet qui auront été mis au congélateur, fouetter la crème en chantilly.
  4. Prendre 1/3 de tasse de framboises. Ajouter le sucre et l’eau (de rose). Mélanger jusqu’à ce que le sucre soit fondu.
  5. Ajouter la chantilly.
  6. Sucrer légèrement la purée de framboises restante pour le service du gâteau.

La fin du montage : 

  1. Glacer le gâteau froid avec 2 tasses (+1/2 si nécessaire) de crème à la framboise.
  2. Mettre le reste de la crème dans une poche à douille avec une douille en étoile. Faire des coquillages sur les côtés sur gâteau.
  3. Laisser le gâteau refroidir sans le couvrir pendant au moins 2heures et jusqu’à maximum 8h avant de le découper.
  4. Pour le service, déposer les parts de gâteau avec de la purée de pêches et de la crème à la framboise.

  P1050589

Génoise à gâteau roulé

Pour mon anniversaire l’année dernière, j’avais décidé de faire un petit gâteau pour mes élèves histoire de fêter mes 25 ans et mon dernier jour. (Oui parce que normalement, je devais arrêter mon remplacement à ce moment là !)

Du coup, j’ai fait un roulé au Nutella. Je ne sais pas comment je me débrouille, celui de ma mère est toujours meilleur. Mais ceci dit, il était très bon aussi !

Je vous le conseille car la recette est simple et en général c’est succès assuré auprès des enfants !

  • 5 oeufs
  • 75g de sucre
  • 75g de farine

21-05-2012 (2)

  1. Séparer les blancs des jaunes.
  2. Mélanger les jaunes et le sucre.
  3. Battre les blancs en neige.
  4. Incorporer doucement les blancs en alternant farine et blancs en neige.
  5. Faire cuire environ 10/12 minutes à 200°.
  6. Retourner la génoise sur un torchon et décoller le papier sulfurisé.
  7. Découper les bords pour que le gâteau soit bien droit.
  8. Recouvrir de nutella, pâte à spéculoos ou confiture etc.
  9. Rouler la génoise. Pas trop serré sinon ça casse, pas trop lâche (donc pas comme sur la photo) sinon c’est pas joli.

 21-05-2012 (3)

Gâteau au chocolat et son glaçage chocolaté

Aujourd’hui je voulais vous proposer une nouvelle recette de gâteau au chocolat.

Celui-ci, pour ma part, m’emporte en enfance. Ma mère m’a toujours fait ce gâteau au chocolat d’aussi loin que je m’en souvienne.

Alors quand ma Juju m’a dit qu’elle fêtait ses 25 ans sur le thème « retour en enfance », j’ai tout de suite pensé à celui-ci. J’aurais voulu faire quelque chose d’un peu plus enfantin mais par manque de temps j’ai glacé le gâteau et fait un bonhomme-soleil en smarties dessus.

Pour le gâteau :

  • 200g de chocolat
  • 100g de beurre
  • 150g de sucre
  • 6oeufs
  • 3cS de farine

Pour le glaçage :

  • 125g de chocolat
  • 100g de sucre glace
  • 60g de beurre ramolli
  • 5cS d’eau froide

P1080698

Le gâteau :

  1. Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie.
  2. Séparer les blancs des jaunes d’oeufs.
  3. Mélanger le sucre et les jaunes d’oeufs jusqu’à obtenir un mélange blanchi et mousseux.
  4. Mélanger le mélange beurre/chocolat et jaune/sucre.
  5. Monter les blancs en neige.
  6. Les mélanger délicatement au chocolat en alternant farine et blancs d’oeufs.
  7. Faire cuire 20min à 200° et laisser refroidir.

Le glaçage :

  1. Faire fondre le chocolat au bain-marie.
  2. Ajouter le sucre tamisé en pluie et en remuant. (A ce moment, la mélange prend un aspect chocolat trop cuit, séché. C’est normal !)
  3. Ajouter le beurre. Mélanger.
  4. Ajouter l’eau froide et bien mélanger.
  5. Napper rapidement le gâteau sinon le mélange durcit.
  6. Réaliser le bonhomme-soleil (ou autre) avec les smarties avant que le glaçage ne durcisse.
  7. A converser au froid jusqu’à dégustation.

P1080697