Son premier anniversaire

Pour le premier anniversaire de ma pomme joufflue j’ai longuement réfléchi et nous avons mis les petits plats dans les grands ! C’était une belle journée en famille, tout le monde était là pour célébrer sa première année parmi nous et elle s’est éclatée. Alors quoi de mieux pour une maman ?

20150118_152821

Donc voici notre sweet table avec time capsule, gâteau, cupcake, pop-corn, cookies et bonbons. Cette super déco a été faite par ma copine Laure de Jolis jours ❤

Pour son gâteau j’ai réalisé mon gâteau au chocolat préféré dont vous pouvez trouver la recette ici. Je l’ai fait sans les noix de pécan par contre. Et pour le glaçage j’ai fait un glaçage miroir au chocolat. Il était plutôt réussi mais j’ai trouvé qu’il était un peu trop gélatineux à mon goût. J’avais doublé les proportions et je pense que ça faisait trop de gélatine du coup.

20150118_122944

Je vous mets donc la recette pour la version classique.

  • 80 mL d’eau
  • 12 g de feuilles de gélatine
  • 80 g de cacao amer en poudre
  • 160 g de crème liquide
  • 230 g de sucre en poudre
  1. Verser le sucre et l’eau dans une casserole.
  2. Faire chauffer le mélange. Le sucre doit se complètement se dissoudre pour former un sirop. Il faut mélanger régulièrement et cesser le feu à la première ébullition.
  3. Pendant ce temps, mettre à chauffer la crème liquide dans une autre casserole.
  4. Mettre également les feuilles de gélatine à ramollir dans un bol d’eau froide.
  5. Lorsque le sirop est prêt, le verser dans le cacao et mélangez en même temps au fouet.
  6. Essorer la gélatine avec les mains et les incorporer dans la crème chaude. Bien mélanger pour que la gélatine fonde complètement.
  7. Verser le mélange dans le sirop au cacao et mélanger à la spatule.
  8. Faire refroidir le glaçage à température ambiante. Pour glacer un gâteau, il faut que la température redescende à 30-32°C. Si vous souhaitez qu’il soit plus couvrant ou plus épais ( effet mille feuille, éclair, ou autre) la témparature doit redescendre à 27°C.

Publicités

Crème au beurre #2

Pour commencer cette semaine, une nouvelle recettre de crème au beurre qui m’a servi à garnir les deux recettes de cupcakes qui viendront demain et après-demain !

Pour garnir 24 cupcakes :

  • 1 tasse (250mL) de beurre non salé ramolli
  • 1teaspoon (5mL) d’extrait de vanille pure
  • 3 tasses ( 750mL) de sucre glace tamisé
  • 3teaspoons (40mL) de lait ou crème

14-03-2012 (9)

  1. Dans un saladier, battre ensemble le beurre et la vanille jusqu’à l’obtention d’une texture lisse.
  2. Ajouter le sucre glace et battre à basse vitesse jusqu’à ce qu’ils soient bien mélangés.
  3. Ajouter le lait ou la crème et continuer à battre pendant 4min minimum jusqu’à l’obtention d’une consistance homogène et légère.

La crème est prête à être utilisée !

14-03-2012 (18)

Pour ma part, j’aime la laisser refroidir un peu au frigo avant, j’ai plus de facilité à la manipuler ..

Glaçage mascarpone

Attention ! Cette recette demande d’oublier tout régime. Et oui .. Voici un glaçage DE-LI-CIEUX mais assez riche .. Il se marie avec tout type de muffin (vanille, chocolat, fruits etc.) Je l’avais d’abord utilisé sur mes red velvet cupcakes >ici<.

Pour glacer 12/15 cupcakes :

  • 250g de crème liquide entière très froide
  • 125g de mascarpone
  • 60g de sucre
  • Du colorant (si vous souhaitez un glaçage coloré)

 26-11-2011 (15)

  1. Mettre dans le bol du blender ou dans un saladier les 250g de crème liquide entière et les 125g de mascarpone.
  2. Ajouter les 60g de sucre.
  3. Battre, jusqu’à obtenir une consistance plus épaisse mais toujours aérienne.
  4. Ajouter quelques gouttes de colorant si nécessaire et mélanger encore un peu.
  5. Voilà c’est prêt ! Attention à bien laisser le glaçage au frigo tant que vous ne vous en servez pas. Il se liquéfie assez vite.

Petite astuce : Laisser le bol et le fouet au congélateur avant de vous en servir. Cela monte beaucoup plus vite  ^^

Pâte de pistache

Dans la recette du framboisier, il faut mélanger de la pâte de pistache à la crème au beurre légère.

La pâte de pistache se trouve en épicerie fine mais on peut aussi la fabriquer. Voici donc ma recette issue du livre « Pâtisserie ! » de Christophe Felder.

41Shw0QQERL._SL500_

La recette n’est pas compliquée.

  1. Concasser 200g de pistaches non salées et épluchées.
  2. Ajouter 5 cuillerées à soupe de sirop d’orgeat de bonne qualité.
  3. Laisser tourner dans le mixeur durant 5 à 10 minutes. L’ensemble va se transformer en une pâte assez épaisse.

Et voila !

Crème au beurre légère

Pour l’enterrement de vie de jeune fille et de garçon d’amis à moi qui se sont mariés en septembre 2011, j’ai eu l’envie de leur préparer leur dessert préféré à chacun.

Pour elle, un banana split et pour lui un framboisier. Alors, avant d’avoir la recette du framboisier, voici la recette de la crème au beurre qui va dedans.

Temps de préparation et de cuisson : 15 minutes

Pour la meringue italienne -c’est la plus difficile à faire à mon goût, je préfère la suisse- :

  • 40g d’eau
  • 100g de sucre semoule
  • 70g de blancs d’œufs
  • 25g de sucre semoule

Pour 1kg de crème au beurre :

  • 5 jaunes d’œufs
  • 240g de sucre semoule
  • 100g d’eau
  • 360g de beurre mou (vous pouvez le sortir la veuille du réfrigérateur)

La meringue italienne :

  1. Dans une casserole, faire chauffer l’eau et les 100g de sucre sur feu doux.
  2. Surveiller la température avec un thermomètre. Elle doit monter à 118°C.
  3. Monter les blancs en neige avec 25g de sucre.
  4. Verser avec soin le sirop sur le côté de la cuve pour l’incorporer aux blancs montés. -Attention, ca colle et durcit très vite !-
  5. Déposer la meringue italienne dans un récipient.

La crème au beurre :

  1. Fouetter vivement les jaunes d’œufs à l’aide d’un batteur électrique.
  2. Dans une casserole, faire cuire le sucre semoule et l’eau à 118°C, puis verser ce sirop sur les jaunes légèrement montés, battre vivement : le mélange blanchit et fait ruban*.
  3. Travailler au batteur le beurre mou jusqu’à obtenir une crème lisse et homogène.
  4. Ajouter la préparation à base de jaunes d’œufs au beurre monté. Mélanger au batteur à vitesse lente le tout pour avoir une texture légère, puis incorporer la meringue italienne froide. Mélanger encore délicatement au batteur.
  5. En attendant de l’utiliser, conservez-la à température ambiante recouverte d’un film alimentaire. Ajouter ensuite l’arôme souhaité.

* Une composition fait « ruban » quand elle est devenue épaisse et qu’en élevant la spatule ou le fouet au-dessus de l’ustensile elle s’en détache en ruban de pâte et retombe dans la masse en s’affaissant lentement.

P1070235